Actualités

« Notre but est de soulager les patients de SynergieMed face à la douleur »

3 septembre 2019

SynergieMed accorde une attention toute particulière à la prise en charge de ses patient(e)s à leur domicile. L’occasion de s’attarder avec Sabine Marel, directrice de l’agence SynergieMed Amiens et infirmière-coordinatrice dans la Somme, sur la douleur et les différentes prestations mises en place par l’enseigne pour améliorer la qualité de vie des personnes au quotidien.

Quels sont les différents types de douleurs ?

Sabine Marel : Il existe plusieurs types de douleurs auxquelles sont confrontés les patients de SynergieMed : la douleur aiguë, la douleur chronique et la douleur neuropathique. Pour la douleur aiguë, elle souvent vive et parfois brève chez le patient et peut surgir après une opération, un choc ou à la suite de soins prescrits. La seconde est présente depuis plus de trois mois et est contrôlée via l’ENB (échelle numérique décimal) afin de connaître le niveau de douleur du patient sur une échelle de 1 à 10. Généralement, la douleur chronique va être supérieur à 4 et peut atteindre 10. Il existe aussi les douleurs neuropathiques (DN4) où ce sont les lésions des nerfs périphériques qui entraînent et provoquent une modification des perceptions chez le patient. Le simple fait de le toucher pour lui prescrire son traitement peut lui provoquer des douleurs très fortes semblables à des brûlures. Nous pouvons aussi citer la douleur ALR (anesthésie loco-régionale) qui survient après une opération à l’hôpital. Là encore, l’intensité varie d’un patient à l’autre.

Comment les traiter ?

S.M : Dans notre prise en charge, nous sommes amené(e)s à travailler avec différents traitements comme les comprimés, les perfusions ou la neurostimulation électrique transcutanée (TENS), technique qui utilise un courant électrique pour soulager les douleurs neuropathiques. Pour la douleur aiguë, il existe plusieurs grades d’antalgiques qui soulagent efficacement le patient. Il y a aussi l’analgésie contrôlée par le patient (ACP) très pratique pour éviter qu’il ne subisse trop longtemps la douleur. Les cathéters, eux, sont utilisés pour de la douleur aiguë mais également chronique mais nous attendons un changement des textes pour que nous puissions en faire usage auprès des patients.

Peut-on anticiper la douleur ?

S.M : Nous ne pouvons rien faire sans une demande préalable auprès du prescripteur. Dans notre travail, si un patient commence à ressentir de la douleur, c’est à nous de revenir vers le médecin afin d’avoir une prescription adaptée pour l’aider. Si pendant notre travail au domicile, la douleur n’est plus gérée, notre mission est de pallier le plus rapidement possible les symptômes chez le patient. Certes, nous pouvons prévenir mais nous agissons toujours sous prescription médicale. Sans cette dernière, il est impossible d’agir.

Comment les infirmier(es) travaillent pour éviter le plus possible l’apparition de la douleur chez les patients de SynergieMed ? 

S.M : Nous pouvons informer les infirmières-libérales des soins propres à l’état de chaque patient et en fonction de notre expérience au cas par cas. Pour tous les soins invasifs (piqûre, sonde, etc.) provoquant une douleur plus ou moins importante chez un patient, il y a différents protocoles pour les diminuer. Comme l’application de gels et autres produits anesthésiants.  Nous devons toujours être capable de former et coordonner les infirmières-libérales afin qu’elles puissent mettre en place les soins nécessaires.

Des traitements adaptés à chaque douleur ?

 S.M : La douleur va être gérer principalement par les médicaments prescrits par le médecin du patient. Nous allons préparer le patient dans ce but mais il faut noter que le facteur psychologique joue aussi son rôle. Les méthodes alternatives comme l’hypnose et l’acupuncture peuvent être efficaces auprès des patients. L’objectif est d’être le plus efficient pour soulager les personnes au quotidien.

Pour aller plus loin avec SynergieMed

SynergieMed propose une assistance technique à domicile et une coordination des acteurs médico-sociaux et des soins afin de faciliter le retour à domicile des patients. Constitué d’infirmier(e)s coordinateur(rice)s et diététicien(ne)s, SynergieMed a pour but de répondre à la demande croissante des services hospitaliers et des patients qui souhaitent une continuité personnalisée des soins spécifiques à domicile comme la perfusion (pompe brancher sur une voie veineuse ou en cutané et portable pour que le patient puisse se déplacer), les diffuseurs portables (petits ballonnets avec un débit pré-programmé), la nutrition artificielle ainsi que la prise en charge de la douleur.

N’hésitez pas à consulter nos services pour plus d’informations et de détails sur notre programme et les agences selon l’emplacement de votre logement ou celui de votre proche en France.